Façades ventilées

Les Façades Ventilées

Facciate ventilate


La façade ventilée est un système de revêtement qui, par ancrage mécanique, fixe la surface en grès cérame au mur du bâtiment par l’intermédiaire d’une structure en aluminium.


Un système qui satisfait les exigences d’un nouveau concept architectonique qui accorde une importance particulière à la fois à la valorisation esthétique des édifices et à la maîtrise de la rentabilité énergétique. Les façades ventilées (tout comme les murs ventilés ou les murs rideaux) répondent justement aux exigences d’accroître l’efficacité énergétique des bâtiments et de rationaliser la procédure constructive de l’ouvrage.
 

Un espace vide permettant la ventilation est ainsi créé; il s’agit d’une sorte de lame d’air qui, soumise à des mouvements convectifs, produit un effet de micro-ventilation.
Ce système laisse respirer le bâtiment et, avec l’aide d’une couche de matériau isolant approprié, il est possible d’éviter la création de ponts de chaleur et de réduire la dispersion de chaleur en hiver ainsi qu’une accumulation encore bien supérieure de chaleur en été, ce qui permet de limiter la consommation d’énergie et améliore le bien-être de ceux qui habitent l’édifice concerné.


Pourquoi les choisir ? Les avantages des façades ventilées

La façade ventilée est une solution avantageuse non seulement pour réaliser des économies d’énergie, mais aussi pour améliorer le confort des intérieurs. Les atouts de cette solution se résument en une succession de bienfaits.
 

  1. Économie d’énergie: la façade ventilée garantit le calorifugeage du bâtiment par la réduction de la dispersion de la chaleur durant les mois les plus froids, et une réduction de l’absorption de chaleur durant les mois les plus chauds.
  2. Des intérieurs plus salubres: la façade ventilée empêche la production de ponts de chaleur, disperse l’humidité présente à l’intérieur et garantit une excellente insonorisation.
  3. D’excellentes performances techniques et esthétiques à long terme: les couleurs des dalles restent très longtemps inaltérables; les surfaces n’absorbent ni poussière ni saleté.
  4. Protection de l’eau: la façade ventilée empêche l’eau de la pluie et de la glace de pénétrer dans les murs, ce qui évite leur dégradation et les frais pour les entretenir.
  5. Indiquée dans les travaux de restructuration: la façade ventilée peut être appliquée sur le crépi existant sans devoir l’assainir.
  6. Autonettoyant: grâce à la technologie HY-PRO24 et à l’action de la super-hydrophilie.
     

 

 

 

 

 



  Technologie HY-PRO24 pour les façades ventilées

 

Mirage a mis au point une ingénieuse technologie permettant de traiter le grès cérame au dioxyde de titane (TiO2) appliqué à chaud par incorporation directe dans la structure cristalline de la surface du matériau. Ce procédé permet donc de créer un matériau formant partie intégrante de la matière céramique.
La surface des façades ventilées devient par conséquent superhydrophile, propriété qui se manifeste en garantissant l’auto-nettoyage des applications verticales d’où les salissures et les polluants sont éliminés passivement par l’action délavante de la pluie.



La conception des façades ventilées

La façade ventilée se compose d’une succession de couches fonctionnelles :
 

  1. un support en maçonnerie

  2. une couche isolante

  3. une lame de ventilation

  4. une structure portante

  5. une finition extérieure ou parement

 

Les façades ventilées Mirage sont conçues pour répondre aux exigences esthétiques et fonctionnelles du projet architectonique. Le bureau de conception Mirage présente un vaste choix aux nombreuses techniques d’utilisation, parvenant à optimiser aussi bien les choix esthétiques, que techniques et économiques du système à réaliser.

 


Phase d’exécution d’une façade


Les structures sont étudiées dans les moindres détails et sont fixées au support par des systèmes qui garantissent que seuls le poids (de la structure et du parement) et le vent (pression et dépression) sont les charges qui pèsent sur elles. Les calculs sont fondés sur les règlementations et sur les certifications de chaque élément délivrées par des instituts européens conformément aux règlementations en vigueur.