Avec ce blog, notre objectif est d'approfondir et d'explorer l'univers du revêtement de sol à 360 degrés, car sa complexité et son charme, faits de technologie, de facture artisanale, de design, de créativité et de tant d'autres choses encore, ne laisse jamais de nous surprendre… et nous savons déjà qu'il ne manquera pas de vous étonner vous aussi.

Syndrome du bâtiment malsain

mardi 1 juillet 2014
Marketing Mirage
écrit par
Marketing Mirage

Le problème de la contamination des bâtiments est à la base de ce que l’on appelle le « syndrome du bâtiment malsain » et est la cause de pathologies et d’allergies. Des substances toxiques ou nocives (poussières, pollens, spores, bactéries) peuvent être libérées dans l’environnement intérieur – issues des matériaux utilisés pour les bâtiments ou des ameublements – ou peuvent provenir de l’environnement extérieur. Certaines études de l’EPA sur l’exposition humaine à l’air pollué estiment que les niveaux de contaminants présents dans l’environnement intérieur sont de 2 à 5 fois supérieurs – avec des pics parfois très élevés – à ceux présents à l’extérieur. Cela représente un problème de grande envergure si l’on considère que la plupart des personnes passent environ 90% de leur temps dans des environnements confinés.
Parmi les matériaux mis à la disposition des concepteurs, ceux communément définis « low-emitting », à savoir ceux à émissions réduites ou nulles doivent, sans l’ombre d’un doute, être privilégiés.
La nature du grès cérame – en raison de ses caractéristiques d’inertie chimique et physique dérivant du traitement thermique à haute température qui conclut le cycle de fabrication – garantit d’excellentes performances de ce point de vue, en évitant tout type de cession de substances polluantes (Plomb, Cadmium, etc…).

Voici les principaux aspects pour évaluer les performances du grès cérame:
• facilité d’entretien : le grès cérame, grâce à sa surface inerte, compacte et résistante, présente toutes les caractéristiques pour garantir des conditions d’hygiène faciles et efficaces.
• résistance au feu : un sol ou un revêtement en grès cérame en contact avec une flamme ne se détériore pas, ne propage pas cette dernière, ni ne l’alimente. Aucune substance toxique, gaz ou vapeur de toute nature n’est développé ou émis.
• salubrité : le grès cérame enregistre une possibilité réduite de formation de poussière et, par conséquent, requiert un entretien réduit. Enfin, étant inertes, les carreaux en grès cérame ne produisent pas et ne relâchent pas de substances dangereuses pour la santé des personnes et pour l’environnement alentours.

Découvrez toutes les caractéristiques du grès cérame Mirage.