21 janvier 2015

Un rond-point pour la céramique et le territoire. Premier prix décerné au projet « Frame »

Chez Mirage, le 16 janvier dernier, en présence des représentants de la Ville de Pavullo nel Frignano et du conseil d'administration de la société, s'est déroulée la remise des prix du concours Un rond-point pour la céramique et le territoire. Organisé par Mirage et parrainé par la Ville de Pavullo nel Frignano, son but était de trouver des idées nouvelles et originales en vue d'aménager le rond-point placé en face des locaux de la société Mirage. 

De nombreux concurrents ont envoyé leur projet et leur proposition. Tous visaient à mettre au point des interprétations inédites dans le but de valoriser l'histoire et les caractéristiques territoriales, c'est-à-dire les ressources culturelles, paysagères et économiques de l’espace faisant l'objet du concours, tout en mettant en avant la valeur de l’implantation de l'industrie céramique locale : plus de 150 projets reçus provenant de plus de 15 pays. La créativité et l'esprit d'innovation ont su satisfaire un contexte plus institutionnel de l'initiative, par des résultats extrêmement intéressants et porteurs d’optiques alternatives et ingénieuses du tissu urbain.
 


Le jury a désigné à l'unanimité le lauréat dont le projet s'intègre à la perfection à l'espace de production, stimulant un dialogue synergique avec le paysage : Frame, conçu par un groupe d'étude formé par M. Francesco Bursi, ingénieur et par M. Valerio Bianchi et Mme Costanza Bruini, architectes.
 




Frame est un projet qui non seulement valorise le paysage, mais constitue aussi un élément dans lequel la nature et l'industrie se répondent. Le nom du projet, qui dérive du concept qui l'anime, prévoit un cadre en perspective, « frame » en anglais, créé à partir d'éléments disjoints au centre du rond-point, qui à la fois rehausse et encadre l'espace alentour. Au fur et à mesure qu'on s'approche du rond-point, la perception du décor change et l’ouvrage se métamorphose en œuvre d'art.





L'objectif du projet est qu'en parcourant la Via Giardini dans un sens comme dans l'autre, il soit possible de susciter l'émotion de recréer l'image d'une carte postale représentant le panorama des Apennins ; une réinterprétation moderne des cartes postales d'autrefois dans le but précis de rendre hommage au territoire, puisque ce sont l’environnement, le contexte territorial, le paysage et la succession des saisons qui feront de cette réalisation une œuvre chaque jour différente. Par ce choix, l'entreprise déclare et affirme la force de son lien avec le territoire, en établissant un dialogue avec le contexte dans lequel elle s'est établie et a grandi, sans en occuper le premier plan mais au contraire, dans son admiration profonde, en étant son modeste interprète.





Si le jury a choisi Frame, c'est aussi parce qu'il s'agit d'un projet à double interprétation : à la fois « Porte ouverte sur les Apennins » et cadre rehaussant le tableau de grande valeur que représentent les agglomérations de montagne et les Apennins modénais. 





Tous nos compliments vont cependant aussi à tous les concepteurs, plus de 150, qui d'Italie, d'Inde, de Taiwan, d'Angleterre, d'Europe du nord et des États-Unis, ont répondu à notre appel à la créativité avec des projets intéressants, stimulants, créatifs et pour la plupart, jamais banals. Une participation qui prouve combien la créativité, la vraie, dépouillée de toute relation purement commerciale, est encore bien vivante et pleine d'énergie.

Mirage a décidé d'interpeler le monde de la créativité qui surfe sur la Toile, entre sites, blogues et réseaux sociaux, pour instaurer un rapport entre l'entreprise et les créateurs « en ligne » afin de renouveler l'expérience d'une émotion déjà vécue avec succès à l'occasion du concours RESTILE parvenu, cette année, à sa deuxième édition.